Blog

65% des asperges d’Alsace sont vendues en direct

Philippe Sigrist, Association pour la Promotion de l’Asperge d’Alsace :

« 65 % des asperges alsaciennes sont vendues en direct »

Le temps froid en Alsace a retardé la production des asperges locales. Et pourtant, la campagne se déroule plutôt positivement, indique Philippe Sigrist de l’Association pour la Promotion de l’Asperge d’Alsace (APAA). « Il y a un bon rapport entre l’offre et la demande et les prix se maintiennent. En plus, la qualité est bonne. Si les températures montent, il y aura un afflux plus grand sur le marché, et il sera plus difficile d’écouler tous les volumes. »

Marché local
Le marché de l’asperge alsacienne est assez particulier. 65 % des volumes sont vendus en direct. L’année dernière, les Alsaciens et Alsaciennes en plein confinement pendant la haute saison de l’asperge se sont mobilisés pour sauver la campagne. « Ils se sont rués par centaines chez les producteurs pour y chercher des asperges, en faisant de longues files d’attente. Cette année cette mobilisation est un peu moins forte. Une grande différence avec l’année dernière, c’est que les magasins d’alimentation sont ouverts. »


A gauche : Jean Charles Jost, Président de l’APAA. A droite : Pierre Lammert, président de l’interprofession 

Terroir lœssique
2021 marque le trentième anniversaire de la création de l’APAA. « L’asperge d’Alsace se distingue de ses concurrentes landaises ou des Pays de Loire (asperges de terrains sableux) par son terroir essentiellement lœssique qui lui confère un goût particulièrement doux. Nos asperges sont plébiscitées pour leur pureté. Sur 100 % des contrôles effectués depuis 6 ans chez les membres de l’association, aucun résidu de pesticides n’a été relevé », indique Jean-Charles Jost, Président de l’APAA qui représente 75 % du tonnage d’asperges blanches produit en Alsace.


Une parcelle de la ferme Clarisse, au pied des sommets vosgiens enneigés 

L’APAA fédère 45 producteurs individuels plus la coopérative des Fruits et Légumes d’Alsace de Hoerdt, qui regroupe une dizaine de producteurs du Bas-Rhin. Ils couvrent l’ensemble du territoire alsacien (35 pour le Bas-Rhin et 10 pour le Haut-Rhin). Annuellement, le nombre de saisonniers employés dans les exploitations de l’APAA est estimé entre 500 et 700. La filière asperges génère un chiffre d’affaires d’environ 8 millions d’euros pour une production annuelle de 1 500 tonnes.

Pour plus d’informations :
Philippe Sigrist
Association pour la Promotion de l’Asperge d’Alsace
philippe.sigrist@alsace.chambagri.fr
www.asperges.alsace