Blog

Les exportations d’asperges du Pérou compliquées à cause des grêves

Lisa van Zon, de la société Yex :

« Les manifestations au Pérou rendent les importations d’asperges difficiles pendant la période la plus chargée de l’année »

Alors que la demande à l’approche des fêtes est traditionnellement très élevée, les manifestations en cours au Pérou ont entraîné des difficultés d’approvisionnement. « Nous avons des producteurs péruviens de la région d’Ica qui n’ont pas pu apporter à l’aéroport les produits récoltés la semaine dernière », explique Lisa van Zon, chef de produit chez Yex.

« Le week-end dernier, tout le monde avait encore assez de stock, mais au cours de la semaine, c’est devenu de plus en plus difficile. Maintenant que l’armée péruvienne a rouvert les routes jeudi matin, les approvisionnements en provenance du Pérou devraient reprendre. Le temps que tout rentre dans l’ordre, nous aurons perdu une semaine », prévoit Lisa.

« Chez Yex, nous avons mis l’accent sur la répartition des risques ces dernières années en renforçant les relations avec les producteurs d’Équateur et du Mexique pendant la saison du Pérou. Nous en récoltons aujourd’hui les fruits. Par conséquent, nous sommes heureusement en mesure d’approvisionner correctement tous nos clients en ce moment. »

L’essentiel des ventes concerne les asperges vertes. « L’année dernière, nous avons vendu beaucoup d’asperges blanches à l’Allemagne notamment. Cette année, ces ventes ont été considérablement retardées, surtout en début de saison, ce qui a également conduit l’un des plus grands producteurs péruviens à décider de ne produire de l’asperge blanche que pour la conserve et non plus pour le marché frais », explique Lisa.

« Vers Noël, nous constatons que la demande d’asperges blanches augmente à nouveau. Les pointes d’asperges – les 15 cm supérieurs de l’asperge verte – sont également très populaires cette semaine, mais surtout auprès des vrais spécialistes », précise Lisa. Elle s’attend également à un bon équilibre du marché des asperges après les fêtes. « Il y a toujours des producteurs au Pérou qui arrêtent dès la fin décembre, d’autres terminent leur culture fin janvier et ensuite on attend le Mexique pour reprendre. »

La semaine dernière, Yex a connu un inédit avec la première arrivée d’asperges vertes par bateau. « J’étais curieuse de savoir comment cela allait se passer, mais il n’y a rien eu de décevant. De nombreux clients du secteur du commerce de détail veulent éviter le fret aérien pour des raisons de durabilité et demandent de plus en plus un transport spécifique par voie maritime. Ce qui est bien, c’est que les revendeurs vont jusqu’à s’engager dans ce transport avec des promotions. L’année prochaine, nous allons certainement poursuivre ces essais », conclut Lisa.

Pour plus d’informations :
Lisa van Zon
Yex
Tél. : +31 (0)174 479 167
l.vanzon@yex.nl
www.yex.nl